23 juillet 2005

Onibaba (1964)

onibaba_affiche2Réalisateur : Kaneto Shindô
Scénariste : Kaneto Shindô
Acteurs : Nobuko Otowa, Jitsuko Yoshimura, Kei Sato, Jukichi Uno
Musique : Hikaru Hayashi




Synopsis
Dans un Japon médiéval ravagé par la guerre, la mère et la femme d'un guerrier attendent son retour du front. Elles survivent en trompant les soldats qui se perdent dans la région, qu'elles tuent pour ensuite vendre leurs possessions...

Réalisé par Kaneto Shindô, qui est également scénariste (140 films !).pdvd_134__2_2

Le film se déroule vers la fin de l'ère Kamakura (1185-1333). C'est l'histoire d'une paysanne et de sa belle-fille qui essaient de survivre comme elles peuvent dans un no man's land pendant une période de trouble et de famine. De ce fait, la seule manière qu'elles ont pour survivre est de piller des soldats égarés pour pouvoir vendre leurs armes en échange de nourriture.
C'est dans ce contexte chaotique, où la morale est remplacée par l'instinct de survie, que nous place le réalisateur.

pdvd_138__1_Ce film fut une grande surprise pour moi. Je l'avais déjà aperçu plusieurs fois dans des pubs sur les bonus de dvd japonais, mais je m'y étais jamais vraiment intéressé.
Jusqu'au jour, où me prit l'envie de le découvrir, séduit par une image tirée du film, celle d'un magnifique démon.

Tout d'abord la musique, du free jazz accompagnée de percussions africaines, ainsi que la première scène, mettent tout de suite dans le bain (sanglant) du film. C'est sombre, très sombre, rien à voir avec les jidai geki de l'époque. Kaneto Shindô nous montre un Japon dévasté par des guerres civiles incessantes où l'esprit de chevalerie et lespdvd_1311 valeurs morales sont inexistantes. On est ici dans un huis clos opressant, macabre, où le quotidien rime avec meurtre et pillage.
Quant aux samouraïs, ils sont montrés comme des brutes arrogantes n'ayant pas plus de morale que leurs assassins, loin de l'image héroïque qui les caractérise. Ceci dit, le réalisateur ne juge en aucun cas les actes de ses personnages, il se limite à nous montrer la condition humaine confrontée à des extrêmes qui la pousse à transgresser les lois morales établies.
Tout cela est ajouté à une touche d'érotisme très sensuelle qui peaufine le tout.

La photographie est d'un superbe noir et blanc, et les cadrages sont excellents et bien travaillés.pdvd_084

L'ambiance est opressante et les acteurs jouent impeccablement.
La belle-mère (Nobuko Otowa) est impressionante et très naturelle dans son jeu.
Kei Sato dans un de mes rôles préférés, accompagné de la très belle Jitsuko Yoshimura.

Pour conclure SPOILER La scène où le samouraï portant un masque de démon fait irruption est tout simplement mythique ! FIN DU SPOILER



Bref, un film bien sombre qui inflige un grand coup sur l'éthique humaine. À voir d'urgence.

pdvd_074

Posté par Hojo à 21:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur Onibaba (1964)

    Je sais pas si je vais acheter l'édition que vas sortir Wild Side, c'est dans leur collec Asian Side à 15 euros donc razzia sur les suppléments et peut-être la qualité (sachant que pas un pour l'instant n'est parfait : Gojoe est cut de 30 minutes, Gozu et The Coast Guard ont une image trop fragile, etc...). D'un autre côté, la Criterion a beau être ultime (pour changer), c'est quand même pas mal cher. Je me tââââââte.

    Posté par Dirty Flichty, 19 août 2005 à 03:08 | | Répondre
  • Editions dvd

    Il y a 3 éditions dvd qui peuvent être intéressantes (2 anglaises, et une japonaise). Vu que tu me dis que la française ne propose aucun bonus je le raye déjà de ma liste.
    J'hésite à me prendre Eureka, qui propose pratiquement les même bonus que Criterion avec en plus des commentaires du réalisateur accompagné des acteurs et un livret de 24 pages.

    Eureka coûte £14.99 et sort le 22 août tandis que Criterion coûte £11.00. Ceci étant les prix d'amazon.uk .

    Posté par Hojo, 19 août 2005 à 18:14 | | Répondre
  • Ne ratez pas la suite...

    Onibaba et les 40 voleurs.

    Posté par Moogly25, 28 août 2005 à 22:19 | | Répondre
  • Il ne manque plus qu'une vanne pourrie de Wops et on aura atteint des sommets.

    Posté par Hojo, 29 août 2005 à 15:46 | | Répondre
  • saucisson string zoophilie tête de bite casse-croûte

    Posté par fgfghgfjghj, 10 septembre 2005 à 14:15 | | Répondre
  • DVD!

    Le dvd sortira en France a la fin de l'année. Bonne nouvelle donc, je vais pouvoir voir ce film que tu m'as conseillé!

    Posté par gandalfrz, 27 juillet 2005 à 13:22 | | Répondre
  • excellente selection hojo!

    j'aime beaucoup tes présentations claires et concises ainsi que le choix que tu fait des images. superbes les affiches; en particulier celle de onibaba e celle de yojimbo.

    j'attend impatiement la suite

    Posté par idetora64, 29 juillet 2005 à 15:03 | | Répondre
Nouveau commentaire