17 juillet 2005

Yojimbo (1961)

yojimbo_cover_criterionAka : The Bodyguard
Genre : Chambara, Yakuza-eiga
Réalisateur : Akira Kurosawa
Scénariste : Ryuzo Kikushima, Akira Kurosawa
Acteurs : Toshirô Mifune, Tatsuya Nakadai, Yôko Tsukasa, Daisuke Katô
Musique : Masaru Satô




Synopsis
XIX siècle, le samouraï errant Sanjuro arrive dans un village...


Raah nostalgie, le premier chambara que j'ai vu et celui qui m'ayojimbo_1321 donné envie d'en découvrir plus.
C'est dans ce film que j'ai découvert celui qui allait être, avec Mifune, mon acteur préféré toutes nationalités confondues, Tatsuya Nakadai.

L'histoire se situe vers la fin de l'ère Edo au XIX siècle. Un ronin vagabond affamé se retrouve dans un village funeste déchiré entre deux factions rivales yakuza. Voyant ce conflit, il décide de rester pour profiter de la situation et pouvoir enfin manger à sa faim grace à son art au sabre, mais l'arrivé du frère de l'un des chefs changera le cours des événements.

Il y aura un avant et un yojimbo113après Yojimbo. En effet, ce film marqua irréversiblement l'histoire du chambara en démythifiant les samouraïs tant glorifiés au Japon. C'est à partir de ce long-métrage que les chambaras nihilistes et cyniques apparurent de plus en plus nombreux.
Pour faire cette parodie, Kurosawa reprit les bases du western américain. Il fût à son tour source d'inspiration pour Sergio Leone, qui réalisa quelques années plus tard ses mythiques westerns-spaghetti, Pour une poignée de Dollars étant le remake de Yojimbo.

Quand à la performance des acteurs, Toshiro Mifune interprète parfaitement le rôle d'un samouraï cynique, sale et sans scrupules. Tatsuya Nakadaï joue ici le rôle le plus charismatique que j'ai pu voir, il incarnepdvd_029 Unosuke, un samouraï taré, violent et psychopathe. Il est d'ailleurs armé d'un revolver ce qui fout d'autant plus la trouille aux gens qui le croise.

La BO de Masaru Satô renouvelle complètement le genre avec l'utilisation de guitares et d'instruments moins traditionnels. Elle sera d'ailleurs utilisée comme model par de nombreux compositeurs de films chambara.


Un film incontournable qui aura fait date dans l'histoire du chambara.

Posté par Hojo à 21:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Yojimbo (1961)

    Excellent

    Deuxième Kurosawa que je vois après "Les 7 Samourai", j'en ai vu aussi le remake que j'avais bien aimé mais l'original le surpasse de beaucoup: 2 heures passionnantes avec un duel d'acteur de talent, formidable.

    Posté par Moogly25, 09 août 2005 à 21:26 | | Répondre
  • Joie

    Quel joie de découvrir a chaque fois un nouveau film de Kurosawa. J'en ai vu tres peu, mais je suis toujours tombé sous le charme (excepté Les bas fond)

    Posté par Gandalfrz, 21 juillet 2005 à 14:33 | | Répondre
Nouveau commentaire